Design des environnements numériques depuis 2021

En bref

     Ce groupe de travail cherche à étudier les pratiques et les valeurs qui sous-tendent les choix de conception derrière les divers logiciels et applications qui composent notre environnement numérique. Il s’agit notamment de comprendre le rôle que certains outils numériques, des plus complexes (logiciels de création, IA) aux plus simples (templates de création, icônes) impactent les environnements numériques et les activités qui s’y déploient. Il s’agira également d’étudier les choix de conception qui mènent à un numérique dépassant ou s’inscrivant dans les limites planétaires.

     Deux grandes perspectives sont envisagées pour explorer cette thématique :

  • l'étude des outils numériques de création, c'est-à-dire des outils qui façonnent les environnements numériques et leurs effets. Ces dernières années, le paysages des outils numérique façonnant les environnements numériques a radicalement évolué. De nouveaux logiciels de création sont venus outillés les designers qui créent les logiciels, applications et sites web. L’intelligence artificielle s’est largement démocratisée et prend une place de plus en plus importante dans les pratiques des professionnels comme des amateurs. Certains outils numériques invisibles mais prépondérants comme les templates se sont également reconfigurés et démocratisés avec des plateformes permettant à tout le monde de mettre en page graphiquement ses contenus sur les réseaux sociaux. Comment ces transformations affectent-elles les formes, affordances et usages du numérique ? Comment participent-elles à l’homogénéisation et la standardisation du design ?
  • l'étude des limites numériques, c'est-à-dire des choix de conception qui mènent à des environnements numériques (in)soutenables écologiquement et leurs effets. Alors que le numérique a longtemps été présenté comme immatériel, son impact environnemental va croissant. Sa trajectoire en terme de croissance et d’impacts (effet de serre, pollution de l’eau, épuisement des ressources abiotiques etc) va à rebours des engagements des Accords de Paris et participe au dépassement des limites planétaires. Les acteurs du numériques ont très tôt cherché à optimiser les infrastructures et limiter leur impact. La majorité de ces travaux se sont focalisés sur l’optimisation des réseaux et des datacenters. Cette approche centrée sur les infrastructures, bien que nécessaire, ne peut répondre seule aux enjeux, car elle produit souvent des effets rebonds. Les gains d’efficacité sont gommés par une augmentation de la consommation, c’est ce que Preist et al. nomment le « paradigme de la corne d’abondance » : une boucle de rétroaction où la demande des utilisateurs et des entreprises pour des services plus intensif en calcul et en données mène à l’achat d’appareils toujours plus performants et à l’extension des capacités des infrastructures qui en retour favorisent le développement d’usages encore plus intensifs. Ces nouveaux usages provoquent alors un renouvellement matériel, qui compte pour majeure partie dans l’impact global du numérique. C’est particulièrement le cas au niveau des smartphones et ordinateurs dont la durée de vie est courte. Le projet Limites Numériques aborde la problématique de l’impact environnemental du numérique par les usages et le design des services numériques et interactifs. Nous nous intéressons aux formes graphiques, aux fonctions, aux interactions et aux usages mais aussi aux milieux techniques qui influent directement ou indirectement sur l’obsolescence des terminaux. Nous mettons en forme un numérique contraint par les limites planétaires. Nous regardons aussi comment ce choix transforme nos pratiques de travail et de conception. Comment accompagner, négocier, outiller voire même renoncer.

     Ce groupe de travail sur la thématique « Design des environnements numériques » ambitionne de répondre ainsi à un aspect d'un champ de recherche plus large qu'est « L'art dans l'espace virtuel ».

Partenariats

      Le travail de ce groupe s'effectue notamment avec l'association Designers éthiques qui explore les pratiques de conception numérique et travaille à la capacitation des designers et des professionnels du numérique pour produire un numérique émancipateur, durable et désirable.

Participants

     Membres du CREAA

  • Anaëlle BeignonDoctorante en design à l'Université de Strasbourg
  • Nolwenn Maudet (coordinatrice)Maître de conférences en design à l'Université de Strasbourg
  • Sophie SumaEnseignante-chercheuse contractuelle en études visuelles à l'Université de Strasbourg
  • Vivien PhilizotMaître de conférences HDR en design à l'Université de Strasbourg

     Collaborateurs extérieurs

  • Maëva CalmettesDesigner d’interaction, stagiaire au sein du projet Design des environnements numériques
  • Timothée GoguelyWeb designer, designer-chercheuse au sein du projet Limites Numériques
  • Léa MosessoDesigner d’interaction, designer-chercheuse au sein du projet Limites Numériques
  • Léa PanijelDesigner graphique et chercheuse (lauréate de la résidence de recherche « cultures visuelles » 2024)
  • Emma RamsteinDesigner numérique, stagiaire au sein du projet Design des environnements numériques
  • Aurélien TabardMaître de conférences en informatique à l'Université Lyon 1
  • Thomas ThibaultDesigner d’interaction, co-fondateur de Praticable, designer-chercheur au sein du projet Limites Numériques

Stages

  • Maëva Calmettesétudiante du Master MIASHS DCISS (Maths et Informatique appliquées aux SHS), Université Grenoble-Alpes (2023)
  • Emma Ramsteinétudiante en Master 1 Design des environnements numériques, Université de Strasbourg (2023)

Projets

     Projets

     Evénements

  • Résidence « Cultures visuelles #1 »
  • Journée d'études « Alter-Design du numérique écologique » (à venir)

     Publications

  • BRULE Emeline, MAUDET Nolwenn, PINEAU Karl, POIROUX Jérémie, TABARD Aurélien, « Design Indirections: How designers find their ways in shaping algorithmic systems », Computer Supported Cooperative Work, Springer, 2023.
  • MAUDET Nolwenn, « S’approprier pour mieux partager, outils numériques pour la collaboration en design », Our Collaborative Tools, 2023.
  • MAUDET Nolwenn, « Retour vers le futur des interfaces 3D », Back-Office 5, Edition B42 & Fork, 2023.
  • MAUDET Nolwenn, « Design tactique contre plateformes numériques, quand le design entre en résistance », Tèque 3, Audimat Editions, 2023.
  • MAUDET Nolwenn, MOSESSO Léa, NANO Edlira, TABARD Aurélien, THIBAULT Thomas, « Obsolescence Paths: living with aging devices », dans The Research Landscape of ICT for Sustainability: RUGEVICIUTE Aiste, COURBOULAY vincent, HILTY Lorenz, Harnessing Digital Technology for Sustainable Development, proceedings of ICT4S 2023 - International Conference on Information and Communications Technology for Sustainability, 5-9 juin 2023, Rennes, France, IEEE, 2023.
  • CALMETTES Maëva, JOATTON Jean-Baptiste, MAUDET Nolwenn, THOLLOT Joëlle, « Exploring the Untapped Potential of Text Fields in Creative Software », dans Proceedings of the 34e Conférence Francophone sur l'Interaction Homme-Machine (IHM'2023), 3-6 avril 2023, Troyes, France, 2023.
  • MAUDET Nolwenn, VINET Louis, TABARD Aurélien, « The Everyday Experience of Connectivity Limits: Insights from French Students during the Covid Pandemic », dans Proceedings of the 34e Conférence Francophone sur l'Interaction Homme-Machine (IHM'2023), 3-6 avril 2023, Troyes, France, 2023.
  • BLANC Julie, MAUDET Nolwenn, « Code <-> Design graphique, Dix ans de relations », Graphisme en France 28, Centre national des arts plastiques, 2022, p. 3-30.
  • MAUDET Nolwenn, « Une brève histoire des templates, entre autonomisation et contrôle des graphistes amateurs », Revue Design Arts Medias, 2022.

Interventions dans des événements (colloques, journées d'études, workshops...)

     Dans le cadre des recherches du groupe, certains participants interviennent dans certains événements (colloques, journées d'études, workshops...) :

  • Démo du logiciel ContentAwareTemplates par Maëva Calmettes dans le cadre de la 35e Conférence Francophone sur l'Interaction Homme-Machine (IHM'2023) (27 mars 2024)
  • Intervention de Nolwenn Maudet auprès des étudiants du master Design de l’université de Bordeaux Montaigne (3 avril 2023)

Disséminations

  • Nicolas Six : « Six solutions concrètes pour rendre nos appareils électroniques plus durables », lemonde.fr, 28 mars 2024
  • David Larousserie, « La recherche au défi de la sobriété énergétique du numérique », lemonde.fr, 1er mai 2023

Prix et reconnaissances

  • Prix du mémoire du CNNUM #74 pour le mémoire de master de Léa Mosesso (8 mars 2024)
  • Mention honorable de l'ICT4S 2023 pour l’article : MAUDET Nolwenn, MOSESSO Léa, NANO Edlira, TABARD Aurélien, THIBAULT Thomas, « Obsolescence Paths: living with aging devices », dans The Research Landscape of ICT for Sustainability: RUGEVICIUTE Aiste, COURBOULAY vincent, HILTY Lorenz, Harnessing Digital Technology for Sustainable Development, proceedings of ICT4S 2023 - International Conference on Information and Communications Technology for Sustainability, 5-9 juin 2023, Rennes, France, IEEE, 2023.
Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC