Théories et modèles

En bref

     Cet axe analyse la manière dont l’acte artistique peut être modélisé selon différentes approches. Il s’agit tout d’abord de modèles de structures complexes, grâce auxquels les systèmes de représentation à l’œuvre dans l’acte artistique sont mis en évidence. D’autres modèles font apparaître les relations entre acte artistique et mathématiques, par l’application de pratiques analytiques (théorie des ensembles, théories transformationnelles et analyse computationnelle). Enfin, les modèles cognitifs mettent en lumière les processus en jeu dans les pratiques traditionnelles, notamment les musiques improvisées du bassin méditerranéen : compétences auditives spécifiques, gestes des musiciens improvisateurs et impact de la mondialisation.

Etude de l'acte artistique dans une perspective articulant approches théoriques, pratiques analytiques et démarches s'appuyant sur des modèles (mathématiques, informatiques et philosophico-poétiques)

Edition critique et commentaire de textes théoriques sur la musique, depuis l’antiquité jusqu’aux temps modernes

1. Edition, traduction et commentaire des musicographes grecs antiques

     Les travaux poursuivis par le groupe de travail « Edition, traduction et commentaire des musicographes grecs antiques porteront entre autres sur :

  • l'édition philologique du texte grec, avec traduction et commentaire, des œuvres conservées d'Aristoxène de Tarente, dans la Collection des Universités de France (Les Belles Lettres) ;
  • les textes courts d'harmonique : la division canonique attribuée à Euclide et les traités de Nicomaque, Gaudence, Cléonide, Bacchios, Alypios et Anonymes de Bellermann.

2. Mathématiques et Musique : Des Grecs à Euler

     La continuité des idées musicales émises par les mathématiciens et les philosophes de la Grèce antique, explorée par le groupe de travail « Mathématiques et Musique : Des Grecs à Euler », passe par l'étude, l'analyse des grands textes musicaux écrits par les mathématiciens du IVe siècle av. J-C. jusqu’à l’époque d’Euler au XVIIIe siècle.

3. Dialogo della musica antica et della moderna

     L'objectif poursuivi par le groupe de travail « Dialogo della musica antica et della moderna » est double. Il aspire à :

  • effectuer l'édition critique du manifeste éponyme de la Camerata publié par Vincenzo Galilei vers 1851 à  Florence, des sources historiques et des commentaires mathématiques ;
  • à étudier son impact sur la science et la culture des XVIIe et XVIIIe siècles.

4. La science au dix-huitième siècle, autour de l’Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg

     Cette thématique, explorée par le groupe de travail « La science au dix-huitième siècle, autour de l’Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg », porte sur l'analyse du travail d'Euler et de ses collaborateurs dans une perspective scientifique, philosophique et artistique.

5. Mathématique et musique chez Platon

     Les écrits de Platon sur la musique, comme ceux d’autres philosophes de l’antiquité grecque sur le même sujet doivent, selon le groupe de travail « Mathématique et musique chez Platon », être analysés par des mathématiciens, car ils sont rédigés dans un langage mathématique qui échappe aux traducteurs philologues qui n'y sont pas habitués.

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC