Sylvain Perrot Chargé de recherche en philologie, histoire et archéologie de la musique grecque antique, CNRS

En bref

rattachement à l'ITI CREAA depuis 2021

unité de recherche d'affiliation : UMR 7044 ArcHIMedE (Archéologie et histoire ancienne : Méditerranée-Europe), université de Strasbourg, depuis 2018

membre des groupes de travail :

contact :

page Internet : page personnelle sur le site Internet d'ArcHIMedE

Parcours professionnel

     Sylvain Perrot, ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, agrégé de lettres classiques et ancien membre scientifique de l’Ecole française d’Athènes, est chargé de recherche au CNRS (UMR 7044 ArcHiMèdE) et directeur adjoint de la Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme – Alsace (MISHA, UAR 3227). Il a soutenu sa thèse de doctorat en archéologie grecque sur le sujet « Musiques et musiciens à Delphes, de l’époque archaïque à l’Antiquité tardive » (Université Paris-Sorbonne, publication en cours). Il est également chargé de cours au département d’études néo-helléniques de l’Université de Strasbourg depuis 2020 (histoire et civilisation de la Grèce moderne).

     Ses principaux sujets de recherche sont la musique et les sons dans le monde grec antique, à travers tous les types de sources (textes issus de la tradition manuscrite, inscriptions, papyrus ; documents à notation musicale ; images ; vestiges). Il s’intéresse également à la réception de la musique antique dans l’Orient médiéval et dans le monde contemporain. Il prépare notamment une monographie sur l’histoire de la réception du premier hymne delphique à partir des archives de presse francophone, germanophone et hellénophone.

     Il travaille actuellement à une nouvelle édition avec traduction et commentaire des textes de théorie musicale d’Aristoxène de Tarente pour la CUF. Avec Sybille Emerit (CNRS, UMR HiSoMA) et Alexandre Vincent (Université de Poitiers, IUF), il dirige depuis 2012 un programme de recherche sur les paysages sonores dans l’Antiquité (Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives, 2015), d’où émane l’exposition itinérante « Musiques ! Échos de l’Antiquité » (catalogue publié en 2017, Prix France Musique des Muses, Prix du jury, édition 2018). Un troisième ouvrage est actuellement sous presse (De la cacophonie à la musique. La leixographie des sons dans l’Antiquité) et une base de données des vestiges d’instruments sonores (RIMAnt - Repertorium Instrumentorum Musicorum ANTiquorum) est en cours de constitution avec le soutien de la Plateforme en Humanités Numériques de la MISHA.

     Il a par ailleurs une activité musicale en amateur : il joue de la flûte traversière et du piccolo en orchestre d’harmonie (orchestre Hipso Facto, Strasbourg) et dirige une chorale du quartier de Hautepierre.

Thèmes de recherches

  • Anthropologie, archéologie et histoire des sons dans les mondes grecs et hellénisés (perception, interprétation et production)

  • Edition, traduction et commentaire des traités de musique antique, de l’Antiquité à Byzance

  • Artisanat des instruments sonores en Grèce antique : étude archéologique et socio-historique

  • Histoire de la notation musicale (théorie et partitions)

  • Musique et métrique

  • Réception de la musique antique dans l’Orient médiéval et dans le monde moderne et contemporain

  • Paysages sonores de l'Antiquité : programme commun EfA-EfR-IfAO « Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne » [resefe.fr/index.php/node/114]

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC