La résonance des rythmes

En bref

     Ce groupe de travail cherche à explorer, à décrire et à discuter les stratégies d’artistes contemporains qui installent des collaborations avec des acteurs non humains, tels que des bactéries, des insectes ou d’autres animaux. De telles démarches se développent de plus en plus à mesure que la prise de conscience écologique se répand aussi dans le monde de l’art.

     Les stratégies artistiques ici en question ne sont pas limitées à une discipline artistique ; au contraire, par exemple chez Tomas Saraceno, les installations sont autant visuelles que sonores et musicales. Agnes Meyer-Brandis, est l’auteur d’installations poético-scientifiques. Des propositions d’Andreas Greiner combinent des aspects performatifs et agricoles. Jeanette Schäring propose une démarche visuelle et poétique. Pierre Huyghe, dans son installation de la Dokumenta 13 (2012) dans la station de compostage du parc, proposait une rencontre avec plusieurs rythmes vitaux, d’un chien, d’un essaim d’abeilles, d’un compost en décomposition. On pourrait continuer la liste longtemps.

     Atravers l’usage et l’articulation de différents médias et langages, il s’agit d’examiner comment l’implication des acteurs non-humains contribue à la structure spatio-temporelle des œuvres. Du point de vue du spectateur, l’enjeu est de saisir le potentiel de transformation de ces œuvres par l’expérience de l’entrelacement des rythmes vitaux. En mettant en scène visuellement la diversité des rythmes, les artistes donnent lieu en effet à une expérience de relativisation des rythmes humains et parfois d’hybridation possible avec des non-humains. Quelle est l’incidence de telles expériences sur la conscience de soi des spectateurs et sur leur sensibilité à l’égard des autres vivants ?

     Les stratégies de collaboration avec d’autres vivants que les humains posent la question de la correspondance ou de la dissonance des rythmes humains et des rythmes des autres vivants. L’œuvre est le lieu de cette rencontre des rythmes, et sa structure et son efficacité sont liés à la forme de cette rencontre, son accordage. Cette perspective donne la clé pour analyser les œuvres et saisir leur structure et leur déploiement propre dans une durée par nature imprévisible. Les rythmes des différents vivants dessinent également des formes de spatialité différentes en fonction de leur manière de faire l’expérience du monde. Un questionnement essentiel concerne en effet l’espace dans lequel se déploie l’œuvre (espace humain et non-humain) et la manière dont ces espaces hétérogènes s’articulent les uns avec les autres.

     Ce groupe de travail sur la thématique « La résonance des rythmes, entre esthétique, arts plastiques et biologie » ambitionne de répondre ainsi à un aspect d'un champ de recherche plus large que sont les « Espaces et lieux ».

Partenariat

      Le travail de ce groupe s'effectue notamment en collaboration étroite avec l'association suisse Utopiana qui, fondée par Anna Barseghian et Stefan Kristensen et dirigée par Anna Barseghian, organise depuis 2001 des projets transdisciplinaires et ambitionne de développer ses activités sur trois volets entrelacés : résidences, événements et ateliers.

Participants

     Membres du CREAA

  • Katrin Gattinger
  • Stefan Kristensen (coordinateur)

     Collaborateurs extérieurs

  • Doug AitkenArtiste multimedia, Etats-Unis
  • Karine BonnevalArtiste visuelle, France
  • Andreas GreinerArtiste, Allemagne
  • Max Hooper SchneiderArtiste plasticien en paysagisme et biologie, Etats-Unis
  • Pierre HuygheArtiste plasticien, vidéaste et designer, France
  • Mickaël LabbéMaître de conférences en esthétique et philosophie de l'art à l'Université de Strasbourg, France
  • Vanesa LorenzoActrice et mannequin, Espagne
  • Agnes Meyer-BrandisArtiste d'installation, Allemagne
  • Tomas SaracenoArtiste et architecte, Allemagne
  • Jeanette SchäringArtiste environnemental, Suède
  • Hilario TovarArtiste visuel, Mexique
  • Meg WebsterSculpteur et artiste d'installation, Etats-Unis
  • Alexis ZimmerMaître de conférences en histoire et politique de la santé et de l'environnement aux 19e et 20e siècles à l'Université de Strasbourg, France
Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC