Journée d'études « Silence, son et langage : Expérience et esthétisation de la violence organisée aux XXe et XXIe siècles » 12 novembre 2021

En bref

 

Le 12 novembre 2021
de 09h00 à 18h00

Nouveau Patio (université de Strasbourg)
20a rue René Descartes, 67000 Strasbourg
amphithéâtre Alain Beretz

Entrée libre

 

     Journée organisée par Beat FÖLLMI et Isabelle RECK, avec le soutien du CREAA, dans le cadre du groupe de travail « LES:TRACES (Laboratoire des Etudes Sur : TRauma, Art, Commémoration, Engagement, Son) ».

     Cette Journée d’études abordera la question de l’expérience et de l’esthétisation de la violence organisée aux XXe et XXIe siècles à travers le silence, le son et le langage.

     Nous nous intéresserons aux sons, à la musique, aux bruits et autres sonorités, mais aussi aux discours, aux langages corporels et cérémoniels qui précèdent, accompagnent et suivent ces formes de violence et de cruauté. Quels sons, silences et langages pour humilier, torturer, soumettre, anéantir l’autre, le déshumaniser ? Quelles stratégies de survie et de résistance ? Quels processus mémoriels ? Qu’est-ce que cela fait au corps, à la mémoire et à l’identité ?
Comment les sons créent-ils une symbolique de l’espace ? Du côté de l’exercice de la violence, pour légitimer cette violence ; du côté des victimes, pour recouvrer leur dignité (chants de résistance, musique mémorielle). Comment l’acte artistique est-il utilisé dans cette double expérience ? Comment esthétise t-il l’événement traumatique ? Comment en esthétise-t-il les traces sensorielles, mémorielles et identitaires ? Comment esthétise t-il les traces de la violence et les formes de sa remémoration, tout en s’instaurant comme trace et mémoire ? Comment l’interroge t-il ?

     Quelles voies et quels effets de l’esthétisation de la violence organisée ? Esthétique de la violence ? Violence sur le corps de l’artiste ? Sur le corps du spectateur ? Esthétique de l’image ? Esthétique du son ? Esthétique du silence ? Esthétique de la trace et de l’effacement ? Esthétique de l’émotion ? Esthétique du choc? De la sidération ? Spectacularisation, hyperréalisme ? Déréalisation, euphémisation ? Qu’est-ce que cela fait aux sens des spectateurs ?

Programmes et fiches des intervenants (résumés et biographies)

 

9h00 - 9h30 : Accueil / Welcome

9h30 - 9h45 : Mot d'accueil - Alessandro Arbo

9h45 - 10h00 : Introduction - Beat Föllmi et Isabelle Reck

10h00 - 11h00 : Gérard Pirlot
La violence est au narcissisme ce que l’agressivité est à l’Œdipe

11h00 - 12h00 : Raul Caplan
Ritournelle de la torture : reconstruire la mémoire par le son, la musique et le silence

13h30 - 14h30 : Marcel Eggler
La rhétorique de la « marche du silence » au Mexique en 1968

14h30 - 15h30 : Antonia Amo Sanchez
L’expérience concentrationnaire dans le théâtre espagnol contemporain. L’ouïe et l’indicible

16h00 - 17h00 : Elise Petit
Les berceuses clandestines concentrationnaires, entre esthétisation de la violence et processus mémoriels ou testimoniaux

17h00 - 18h00 : Matthieu Guillot
L’apocalypse nucléaire considérée au travers de sa musicalisation : sur les conditions et prétentions artistiques du paroxysme de la terreur

Musées de la Ville de Strasbourg
Opéra National du Rhin
Conservatoire de Strasbourg
CDMC